Thread sur les ressources pour comprendre, agir et animer une démarche d'open data

Super travail de recensement de @loichay des ressources pour comprendre, agir et animer une démarche d’open data :

Personnellement, je n’ai pas encore trouvé de ressources importantes et manquantes. Et vous ?

2 Likes

Je trouve cette vidéo de @sophieczi très réussie :

Esthétiquement, c’est superbe et le propos est intéressant de partir des données en général pour expliquer ce qu’est l’open data.

Elle a fait un mémoire de bachelor en 2015 qui je n’avais pas vu passer jusque là : http://thesis.sophieczich.com/

Il y a aussi de très bonnes choses dans le guide “Ouverture des données de recherche. Guide d’analyse du cadre juridique en France” qui a choisi une approche sous la forme de questions/réponses plutôt bien faite.
Le guide s’adresse au départ au monde de la recherche mais il peut être aussi utile au secteur public en général.

d’ailleurs @sophieczi il y a une licence sur cette vidéo ?

merci @samgoeta !
@joel la vidéo et le mémoire sont tous deux en creative commons

1 Like

en CC-BY-SA-NC ?

Oui exactement

Dommage, NC on ne peut rien en faire :-/ et ce n’est pas compatible avec opendefinition.org

Rien en faire de commercial plutôt ? C’était une condition de mon école pour que le projet soit sous licence CC, si je me souviens bien.

Pour compléter ce thread, je vais ajouter une sélection d’articles de recherche en #SHS disponibles en openaccess, histoire de prendre un peu de recul (pas de thèses pour rester digeste :wink: La vidéo de sophie est comme un haiku sur l’open data : j’aime beaucoup :heart_eyes:

1 Like

sans vouloir épiloguer sur le sujet :slight_smile:, le propos de @samgoeta est lié au fait qu’on n’a pas de définition précise de ce que signifie “commercial” dans le contexte de la licence CC. Raison pour laquelle beaucoup de libristes sont opposés à cette clause.
En tout cas ça veut dire qu’on ne peut pas l’utiliser dans le cadre de nos formations et sensibilisations, dommage :disappointed_relieved:

Si tu lances un sujet à ce sujet, je veux bien y contribuer

Tu parles de lancer un nouveau thread twitter sur ce sujet spécifiquement ? De lancer un sujet à ce propos ici sur #teamopendata ? De mon côté, je pensais juste ajouter un complément de 4 articles SHS sur l’open data notamment les tiens :wink: dans le thread twitter en cours …

Voici la sélection envisagée :

La fabrique des données brutes - Le travail en coulisses de l’open data par @jrmdns @samgoeta > https://books.openedition.org/editionsmsh/9050

Un air de famille : les trajectoires parallèles de l’open data et du big data par @samgoeta > https://www.cairn.info/revue-informations-sociales-2015-5-page-26.htm

Open data et recomposition du gouvernement urbain - De la donnée comme instrument à la donnée comme enjeu politique par @AnCourmont > https://www.cairn.info/revue-informations-sociales-2015-5-page-40.htm

L’open data peut-il (encore) servir les citoyens ? par @samgoeta @C_Mabi > https://www.cairn.info/revue-mouvements-2014-3-page-81.htm

Pour éviter la monographie (merci :slight_smile: ), voici 4 articles (en anglais) qui me paraissent important sur le sujet :

Yu & Robinson (2013), The New Ambiguity of 'Open Government’
https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=2012489

Gurstein, M. (2011), « Open data: Empowering the empowered or effective data use for everyone? », First Monday 16(2).

Kitchin, R, Four critiques of open data initiatives, The Programmable City. from http://www.nuim.ie/progcity/2013/11/four-critiques-of-open-data-initiatives/

Ruppert, E. (2012), « Doing the Transparent State : open government data as performance indicators », in A World of Indicators: The production of knowledge and justice in an interconnected world, sous la direction de S.J. Park & J. Mugler, Cambridge, Cambridge University Press, pp. 51-78.

Il y en aurait plein d’autres à citer… Btw, on sort dans quelques jours un dossier spécial de Statistiques et Société qu’on a dirigé avec Antoine Courmont intitulé “l’open data à l’épreuve de sa mise en oeuvre.”

1 Like

Le “en anglais” me parait problématique (tout le monde n’a pas passé 1 an aux USA pendant ses études :sunglasses:) et j’ai essayé de privilégier des ressources FR ou traduites dans cette playlist pour ne pas mettre une barrière supplémentaire …

Dans ce cas, Anna Lochard a fait une très bonne revue de littérature sur le blog de la 27e région. Et c’est en français :slight_smile:

J’avais en tête de faire à l’occasion un billet de blog résumant 4-5 articles en SHS en anglais qui me paraissent important sur le sujet. Ton message me rappelle que ce serait utile.

1 Like

Vazy mon Loïc, t’es le meilleur ! :slight_smile:

Une petite remarque que je lance à la cantonade : est-il encore utile de parler des 5 étoiles ? Je trouve ça limite contre-productif :

  • quasi personne n’atteint les 5 étoiles
  • peu de gens comprennent les 5 étoiles
  • quasi personne ne consomme de la donnée 5 étoiles
  • quasi personne n’est capable de réutiliser des données 5 étoiles
  • les données 5 étoiles ça (ne) marche (que) pour des données froides (monde la culture, bibliothéconomie, quelques domaines scientifiques, etc.)

Je continue ? Pour toutes ces raisons je pense qu’il faut arrêter de le montrer à toutes les sauces.

Charles.

1 Like

Entièrement d’accord mon poulet, c’est pour ça que je me suis fendu d’une composition graphique des 6 principes de la charte internationale de l’open data (beaucoup plus accessible et compréhensible :yum:)

C’est une bonne remarque ! J’avais une discussion à ce sujet aujourd’hui avec @joel qui pointait le caractère contradictoire de la demande de données brutes du TED de Tim Berners-Lee et des 5 étoiles. Je lui disais qu’il faut plutôt prendre les 5 étoiles comme une marche à suivre : d’abord ouvrir puis retravailler/améliorer ensuite.

Mais c’est vrai que, à quelques rares exceptions, personne n’atteint les deux dernières étoiles. En plus, le modèle cinq étoiles a déjà été utilisé au UK comme score d’ouverture ou des fois comme score de qualité des données ce qui n’a aucun sens.

Donc d’accord avec toi @CharlesNepote, on peut certainement s’en débarrasser !

Quant à la charte de l’open data @loichay, je trouve quand même qu’elle garde le langage diplomatique un peu lourd de la charte du G8 dans son détail mais au moins la composition graphique des 6 principes est claire.

PS : tiens je suis retombé sur un petit papier bien pensé de l’ami Tim Davies sur les 5-stars de l’engagement d’une communauté dans l’open data http://www.timdavies.org.uk/2012/01/21/5-stars-of-open-data-engagement/

1 Like