Un canevas des données ouvertes pour permettre le passage à l'échelle de l'open data


(Joël Gombin) #1

Je voudrais soumettre un projet au nom de Datactivist, même s’il a vocation à rassembler plus largement.
Notre projet vise à créer et maintenir un canevas (un framework, en anglais) de l’ouverture des données. Notre ambition est de le développer avec la communauté française (et au-delà !) de l’open data.

L’aide de la communauté pour lancer ce projet serait précieuse. Au-delà de contributions sur le fond, nous continuons aussi de nous poser des questions sur le modèle économique à associer à ce projet.

Voici quelques slides qui présentent le projet :

Nous avons hâte d’en discuter !


Que pensez vous des licences non stantards, façon sncf?
(Asselin) #2

Hello Joel, bonjour à tous
Ce projet rejoint une idée nous avons avec les membres du Défi posé lors de l’université d’été de l’Innovation Publique porté par Vincent Kober “Vous reprendrez bien un peu de data”. L’équipe est toujours partante pour poursuivre ce défi dans le cadre d’Opendata Impact, seulement nous ne serons pas présent à Nanterre ce mercredi 14. Dès que nous aurons une présentation plus aboutie, nous la posterons ici.
Pauline


(Joël Gombin) #3

À vrai dire nous ne serons pas à Nanterre non plus aujourd’hui…


(Patrick Gendre) #4

bonjour
merci, un beau projet, capitaliser les méthodes qui marchent pour passer à l’échelle et accélérer l’ouverture des données: et la réflexion est déjà bien avancée visiblement :slight_smile:

En cherchant tout bêtement dans Google, je suis tombé sur cette présentation intéressante, quoiqu’avec une vision un peu différente du canevas


(Joël Gombin) #5

effectivement intéressant, même s’il s’agit plus d’un open data business canvas. Je me demande si @terpo pourrait nous dire dans quel cadre ce canvas avait été développé et ce qu’il est devenu !


#6

C’était au moment où tout le monde posait la question de pourquoi ouvrir ses données, quel bénéfices, quel ROI etc donc l’idée était de dire qu’évidemment chaque organisation pouvait définir son propre modèle et par conséquent de proposer un petit framework de réflexion.

Maintenant qu’il y a beaucoup plus d’exemple d’ouverture de données, et beaucoup plus de modèles donc peut-être moins utile d’utiliser un canvas mais je pense que c’est toujours d’actualité de réfléchir à son ecosystème, aux acteurs concernés et surtout il est important de trouver un modèle si ce n’est rentable, au moins viable parce que c’est une des conditions importante de la confiance que peuvent avoir les ré-utilisateurs des données.