Un anti "data scientism"

Je redécouvre un billet de Nicolas Terpolili de chez OpenDataSoft qui a presque un an mais me semble excellent et passionnant. Il permet de réflechir à l’usage des données et à la « smart city » en sortant de ce qu’il appelle le « datascientisme ».

Je retiens notamment cette feuille de route sur la construction d’une smart city (mais au-delà d’un smart territoire), c’est-à-dire au fond d’un territoire plateforme de données :

5 Likes