Redécoupage des circonscriptions législatives


(Laurence Comparat) #21

Comme à partir de 2019 on est en gestion centralisée nationale par l’Insee, lequel a déjà toutes les infos puisqu’il y a un contrôle des listes pour radiations et qu’on sort de la séquence électorale au plus fort impact sur les listes électorales (présidentielle et législatives) on peut en conclure que demander à l’Insee est assez pertinent !
CQFD :wink:
Double circuit prefs + Insee ?


(Joël Gombin) #22

oui, mais si je comprends bien l’INSEE ne passera en prod que sur le millésime 2019…


(Christian Quest) #23

Le Ministère en a des copies… peut être pas de tout mais ça m’étonnerai quand même fortement. Il y a un outil “ListElec” (de mémoire) pour gérer tout ça…

Les prefs, c’est pas non plus la mer à boire, il n’y en a qu’une centaine.


(Johan) #24

La conclusion si je comprends bien c’est qu’une requête CADA s’impose après le refus du ministère.
Et en parallèle une demande à l’INSEE.
Les 101 préfectures c’est vraiment en dernier recours…


(Christian Quest) #25

On tombe dans le cas “ce que vous demandez n’existe pas”… et c’est sûrement en partie exact.

Ces listes sont gérées au niveau des préfectures, c’est aussi là où de la donnée de qualité sera disponible… qui milite pour moi en faveur d’une demande auprès des préfectures.

On essaye sur un échantillon pour voir si c’est compliqué ? Elles fournissent assez régulièrement ces listes, donc sont en principe un peu organisées pour cela, mais pas le ministère.


(Joël Gombin) #26

Je l’ai fait plusieurs fois, ça marche pas mal, mais ça demande un peu de logistique pour le suivi des demandes etc. Comme toujours, 80 % des interlocuteurs seront coopératifs et avenants, 20%… un peu moins.
Il faut que j’en discute avec l’équipe mais on peut peut-être mettre un peu de ressources chez Datactivist sur le projet.


(Christian Quest) #27

Un tableau public des demandes avec les coopératifs en vert et les autres en rouge… le name and shame ça fonctionne :wink:


(Donat ROBAUX) #28

Bon courage si vous vous lancez là-dedans. On est prêt à appuyer sur Twitter les préfectures si jamais ca bloque.
En tout, ca me fait penser à ca https://www.nextinpact.com/news/106613-le-parcours-combattant-pour-nettoyer-sa-vie-numerique.htm Un long parcours du combattant.


(Johan) #29

Je suis tombé sur un projet d’ouverture similaire aux USA pour ouvrir le fichier des inscrits sur les listes électorales : National Voter File (sur GitHub). Un peu comme chez nous où les fichiers sont consolidés au niveau départemental, là-bas c’est Etat par Etat que ça se passe. Sauf que chez eux c’est carrément monnayé, parfois à hauteur de plusieurs milliers de dollars ! Exemple : l’Arizona qui vendrait ce fichier… $32,500. :scream: (voir ce tableau pour d’autres exemples sympas) Du coup Nation Builder fait du business là-dessus et vend carrément un abonnement à $10,000 par mois pour le fichier national.
Donc finalement on n’est pas si mal lôtis en France. :sweat_smile: