Présentation rapide du projet

L’Occitambule sera le premier festival basé sur la culture open data, à partir des huit jeux de données que possèdent la région Occitanie. Celui-ci se base sur l’utilisation des données pour enrichir le contenu du festival qui concernent les dimensions patrimoniale, artistique (cinéma, théâtre, livre, poème), gastronomique, sportive, etc. Grâce aux données en opendata, la population occitane (le public-cible du festival), pourra se renseigner en amont sur les villes où passera le bus de l’événement. La communication sur ce thème sera centrale, c’est le premier point sur lequel se concentrer pour le conseil régional. Un tel festival est novateur, dans l’accès libre aux données pour préparer un événement culturel d’une telle ampleur.

L’Occitambule sera donc un festival itinérant, à travers un bus qui circule entre les lieux choisis : Saint-Céré, Najac, les jardins de Massey de Tarbes, l’abbaye de Fontfroide, le lac de Salagou, la station des Angles, les arènes d’Eauze, Carcassonne. Le festival se déroulera l’été, idéalement sur les mois de juillet et août, en 8 week-ends, 8 journées d’animation.

Ce festival a pour but de valoriser le patrimoine architectural, naturel, gastronomique et artistique de la région Occitanie. Le public visé a entre 7 et 70 ans avec une cible spécifique autour des personnes entre 20 et 40 ans qui auront accès à l’ensemble des activités, pour drainer les jeunes mais aussi les familles. Certains événements viseront un public plus âgé, avec les différents artistes et animations prévus.

Une application et/ou un site, pourraient être développés avant le lancement du festival, afin de centraliser les huit jeux de données et les lier aux lieux par lesquels le bus passera. Le public disposera ainsi d’un service gratuit pour disposer des données en libre accès pour découvrir les lieux avant de s’y rendre, les photos des sites.

L’application servira aussi pour préparer l’après-festival, pour les non-festivaliers, en intégrant certaines données pour des visites virtuelles par exemple, comme il est déjà actuellement possible de le faire sur le site “Patrimoine-région”. Il faut chercher à inciter le public à se renseigner avant et après le festival.

Problématique: comment inciter les gens à se rendre spécifiquement à ce festival, afin de rentabiliser les données déjà présentes dans la base de la région Occitanie, et valoriser ainsi le patrimoine occitan ?

Enjeu: mettre en avant les données de la région au travers d’un événement culturel grand public

3 Likes