Open data des CCI


(Joël Gombin) #1

Les CCI étant dotés de missions de service public, elles sont logiquement soumises à la loi Lemaire.
Avez vous connaissance de projets d’ouverture des données menés par les CCI ?


(Boris Mericskay) #2

Bonjour,

Concernant la CCI du 35 avec laquelle je pilotes un atelier d’étudiant en géomatique, l’idée est de mettre en place un tableau de bord carto pour présenter certaines de leurs données (issue d’un gros tableur) avec la possibilité de les télécharger. Mais il s’agit surtout de données sur les entreprises déjà présentes dans la base SIRENE ou de données socio-économiques issues de l’INSEE à l’échelle des communes et EPCI.

Point le plus caractéristique dans leur “stratégie data”, l’idée est de mettre à disposition quelques données (déjà disponible dans la SIRENE, mais mieux structurées) pour pouvoir en vendre d’autres plus travaillées derrière :slight_smile:

Et je penses que ce cas n’est pas isolé, beaucoup de CCI vendent encore et continuerons de vendre des données http://www.ille-et-vilaine.cci.fr/economie-et-territoires/anticiper-developper-territoires/etudes-sur-mesure/fichiers-entreprises. Dans nos échanges oui le terme Open data est employé mais pas de véritable volonté de mise en application.


(Joël Gombin) #3

jusqu’à ce que la patrouille leur tombent dessus… au moins pour la partie de leur activité qui relève de missions de service public.

Merci en tout cas de ce retour intéressant !


(Samuel Goëta) #4

Et je penses que ce cas n’est pas isolé, beaucoup de CCI vendent encore et continuerons de vendre des données http://www.ille-et-vilaine.cci.fr/economie-et-territoires/anticiper-developper-territoires/etudes-sur-mesure/fichiers-entreprises2. Dans nos échanges oui le terme Open data est employé mais pas de véritable volonté de mise en application.

Dans ce cas, ils revendent la base SIRENE ? ou ils refont une base de données des entreprises du territoire ?


(Boris Mericskay) #5

Dans le cas de la CCI 35 il s’agit à peu près de la même base sauf qu’elle est filtrée au département, elle est simplifiée et contient uniquement les entreprises référencées par la CCI. Pour info la base CCI contient un plus de 40000 entrées alors que la SIRENE plus de 150000. En tant qu’auto-entrepeneur par exemple je suis dans la base SIRENE mais pas dans celle de la CCI.

Les CCI proposent soit disant une “plus-value” sur une donnée ouverte récente qu’est la SIRENE mais il s’agit à peu près de la même chose sauf qu’elles appellent cela des 'fichiers clients". Sur la boutique en ligne de CCI France http://www.aef.cci.fr/ la base du 35 est facturée 7472€ Ht :wink:

Bref je penses que les CCI vont mettre du temps à intégrer l’OD (ou un OD à deux vitesses) dans leurs pratiques dans la mesure où la vente de données est une de leurs activités.


(Cecile LE GUEN) #6

D’accord, donc ils vendent une partie “filtrée” pour le département et un peu remise en forme de SIRENE pour 7472€ ht c’est ça ?


(Joël Gombin) #7

je peux créer une CCI ?


(Cecile LE GUEN) #8

Il y a une patrouille “Inspection Générale de l’Open Data” ? :slight_smile:


(Donat ROBAUX) #9

Pour la petite histoire, j’avais, il y a plus de 10 ans (vers 2003) demandé à accéder au fichier des entreprises de la métallurgie du département 54 pour chercher un contrat en alternance.
La dame m’a sorti un gros classeur que je ne pouvais ni emprunter, ni photocopier (même contre paiement). J’avais juste le droit de recopier les infos au stylo sur des feuilles que j’avais apporté. :roll_eyes:
Autant vous dire que déjà à l’époque, ca m’avait paru quelque peu décalé (et je reste gentil). Force est de constater que les mentalités n’ont pas beaucoup évolué.:sob:

Va-t-on devoir faire appel à l’Ouvre-Boîte? Ou à NexInpact?


(Joël Gombin) #10

Ou à Dododata!