Lancement de meteo.data.gouv.fr

Je vous repartage ce message posté par @Antonin_Garrone sur LinkedIn

Les données de METEO FRANCE sont disponibles en opendata sur meteo.data.gouv.fr :tada:

La plateforme centralise des données téléchargeables et utilisables de manière libre et gratuite sur la météo et le climat.

On y trouve des données climatologiques sur les stations françaises et les données « mémoire du climat » qui permettent de constater les effets déjà observés du changement climatique.

Elle a vocation à être enrichie de nouvelles données au fur et à mesure notamment :

  • Données d’observation mesurées par les stations météorologiques ;
  • Alertes météorologiques ;
  • Données radar ;
  • Modèles de données de prévision météorologique numérique (PNT).

meteo.data.gouv.fr n’est pas un nouveau portail open data. C’est une exposition thématique du catalogue de data.gouv.fr sur le modèle de transport.data.gouv.fr par exemple. Toutes les données disponibles ici le sont dans les mêmes conditions sur data.gouv.fr.

Cette plateforme s’inscrit dans une démarche plus large de construction de communs numériques facilitant la création de plateformes thématiques exposant de la donnée publique.

La plateforme est en bêta et les retours sont bienvenus :raised_hands:

5 Likes

J’allais partager la nouvelle, mais je vois qu’il y a eu plus rapide :wink:
Ces données sont attendues par de nombreux écosystèmes et c’était une promesse sur laquelle il y a des communications récentes - et des réactions (je pense à Nicolas, qui a finalement été reçu par MF).

Il reste encore des petits coups de tournevis à faire pour pouvoir « vraiment » exploiter ces données - je pense notamment à la récupération de données horaires en temps réel (et non pas une fois par jour). Mais il faut saluer l’initiative. Après tout, on ne peut pas améliorer une page blanche !

Je ne doute pas qu’on devrait voir fleurir un bon nombre de réutilisations sur ces jeux de données, ce qui est l’un des atouts de l’Open Data :slight_smile:

Au plaisir de voir ce que cela va donner - et pourtant pas d’avoir l’envie furieuse d’ajouter une ou deux contributions dans l’agro-météo.

Théo-Paul

1 Like

Le premier lot ce sont les données climatologiques, des séries longues.

Ce qui devrait suivre est bien plus important en volume et en fraîcheur et ça devrait arriver dans quelques semaines vue que l’échéance de la fin des redevances avait été fixé « horizon 2023 » par le Premier ministre.

2 Likes

Merci pour ces éléments Christian.
A suivre aussi sur les prochains éléments…

Sais-tu si des API seront dispo ?
Théo-Paul

Il me semble que oui.

J’ai toutefois poussé pour qu’on adopte des formats de fichiers « cloud optimized », qui permettent de se substituer à des API.

Tu penses à quoi quand tu parles de formats de fichiers optimisés pour le cloud ? :thinking:

En tout cas, j’espère que la mise à disposition de ces fichiers se fera avec des fréquences horaires pour certaines données :smiling_face:

Parquet (données tabulaires)
COG (Cloud Optimized Geotif)
FlatGeobuf (données géo vectorielles)
COPC (Cloud Optimized Point Cloud)
PMTiles (tuiles vectorielles géographiques)
etc…

Des formats ordonnés de sorte qu’on peut les « requêter » sans les télécharger intégralement.
L’avenir (selon moi)

2 Likes

Merci beaucoup pour ces éléments !
J’ai entendu parler de Parquet (il y a un topic qui évoquait ce sujet Parquet VS csv je crois…) mais pas des autres formats géo.

L’écosystème a l’air de plus en plus mature en tout cas, et il reste à voir comment implémenter l’accès à ces outils sur des outils de PROD.

Je vais profiter de ton message pour me relancer pour creuser ce sujet. Est-ce que vous avez déjà connaissance d’outils en PROD qui valoriserait ces formats « CLOUD optimized »? et qui en aurait fait la présentation sur des talks ou autre?

1er janvier 2024… la date butoir de fin des redevances de Météo France, de l’opendata généralisé, mais rien de nouveau sur meteo.data.gouv.fr

Demain @cquest, demain. :smiley:

https://twitter.com/SebastienBrana/status/1741608207942881682

Oui, et Geoparquet, avec un index spatial, c’est déjà fort intéressant et facile à mettre en œuvre.

1 Like