Lancement de madada.fr : un portail pour faciliter les demandes de données

Bonjour,

Au sein d’Open Knowledge France, nous venons de lancer le site https://madada.fr, un service en ligne pour simplifier les demandes d’accès aux documents administratifs.

Porté par l’association Open Knowledge France, avec le soutien de l’association ouvre-boîte et du réseau européen Access Info, l’objectif de la plate-forme est d’accompagner les demandeu.r.se.s dans leurs démarches et de renforcer la visibilité de leurs actions individuelles.

Elle est propulsée par un logiciel open source conçu par l’ONG MySociety Alavateli et permet, à l’instar de ses équivalents dans 25 pays, de faciliter vos demandes en mettant à disposition une liste d’organisations publiques, un formulaire d’envoi de votre demande d’accès à une information publique, ainsi qu’un récapitulatif des demandes effectuées via la plate-forme.

Ce site est actuellement en phase de test et vos retours sur son fonctionnement sont les bienvenus !

Un article publié sur le blog d’Open Knowledge France détaille les objectifs de nouveau site : https://fr.okfn.org/2019/10/24/madada-fr-ma-demande-dacces-a-un-document-administratif/

Merci de faire circuler ce message, le portail attend vos demandes désormais !

J’ai ouvert le bal avec la première demande : https://madada.fr/demande/donnees_des_capteurs_de_comptage

6 J'aimes

Très bien !

La liste des 50000 autorités publiques fait un peu peur… et j’ai bien du mal à en trouver certaines (comme l’IGN).

Je vois par ailleurs sur https://madada.fr/demande/donnees_des_capteurs_de_comptage que tu demande à recevoir les données en pièce jointe.

Mais quel égoïsme ! :wink:

Il est préférable de demander la publication en ligne, c’est prévu par le CRPA et il est bon de le rappeler car cela impose aussi de publier les mises à jour… car je vois mal un envoi en PJ par mail régulier.

@cquest j’ai demandé en PJ car c’est en ligne par défaut grâce à madada.fr. Pas mon genre de garder les données pour moi :wink:

En effet, ça ne les incite pas à mettre à jour mais j’ai jugé que la métropole Aix Marseille mettra un temps fou à mettre en ligne (ça fait des années qu’on les attend sur l’open data) tandis qu’en pj j’avais plus de chances d’obtenir les données.

Pour la liste des autorités, on a importe l’annuaire du service public mais c’est vrai que c’est trop et la recherche est entravée. Je pense qu’on va faire un tri prochainement.

Oui, c’est vrai qu’un simple envoi par mail est souvent plus simple à faire.

Peut être qu’il faudrait demander cet envoi ET rappeler qu’ils ont aussi l’obligation de les publier en ligne ainsi que les mises à jour…

PS: je reçois moi aussi certaines données (qui devraient être ouvertes mais ne le sont pas) par mail… et ce chaque mois pour la mise à jour !
Je ne les ait pas encore diffusées publiquement car je suis en attente de clarification sur la licence. Celle qui m’a été fournie après maintes demandes n’a aucun base juridique pour restreindre l’usage comme elle le fait.

Vu de ma fenêtre il manque tous les Sdis de France et je ne trouve pas par exemple la Métropole du Grand Nancy.
Par contre, et c’est le revers de la médaille, je trouve qu’il y a trop de structure. Je ne suis pas sûr qu’une mission locale, un commissariat ou un point jeunesse soit les bons interlocuteurs pour une demande de data.

Cela montre quelque part notre maquis administratif… où il est bien difficile de s’y retrouver !

Rien que sur les strates communes, EPCI et divers syndicats intercommunaux ça fait plusieurs dizaines de milliers. Quand on remonte ça se réduit mais se multiplie en même temps par les découpages en directions et services de tous poils.

Vers qui orienter une demande ? Vers le service gestionnaire ou vers les niveaux hiérarchiques situés au dessus ? Je n’ai vraiment pas d’avis générique mais sûrement un « ça dépend » :wink:

La théorie (en fait la Loi) voudrait que lorsqu’une demande n’est pas faite au bon interlocuteur elle soit transmise. Le problème c’est que ceci fonctionne très rarement, car il faut que le mauvais interlocuteur soit capable d’identifier le bon !

1 J'aime

Bonjour @samgoeta

Une remarque et une question.

Bravo pour cette initiative citoyenne mais je me dis quand dans un monde idéal, ce site serai « Ma Cada » et serai un service publique.

De là découle ma question. Un service publique serai financé par nos impôts, mais là comment assurez-vous le modèle vu que l’accès à ce service est gratuit ? Je me dis qu’il y a un coût à la plateforme mais surtout des personnes ensuite pour gérer les demandes et leur suivi.

Bonne semaine à toi et bon démarrage pour cette plateforme.

Merci ! Je suis d’accord, ce devrait être un service public.

Pour le modèle économique, c’est pour l’instant financé avec les fonds propres de l’asso en particulier pour payer une personne qui va faire le suivi et l’animation des demandes. Ensuite, on ira surement à la recherche de subventions.

Déjà 4 demandes sur le portail : https://madada.fr/demandes/toutes?#results

1 J'aime

Oui je suis d’accord. Pour vous expliquer, on était sans réponse de la CADA sur la demande des adresses mails des PRADA donc on a importé l’annuaire du service public. Maintenant, on a la base des mails des PRADA. Je vais ouvrir une issue pour voir comment on peut réduire la liste des autorités, il y a trop de bruit quand on fait une recherche.

la Métropole utilise DataSud pour publier des données : https://trouver.datasud.fr/organization/metropole-daix-marseille-provence.

je ne vois pas bien comment on pourrait réduire le nombre d’autorités, on est un peu contraints par l’existence des PRADA et leur collecte/distribution par la CADA.
Par contre ce qu’on pourrait imaginer, c’est :

  1. Pondérer les autorités pour afficher les collectivités avant les BIJ, par exemple. On peut imaginer qu’on demande plus souvent des documents ou données à une mairie ou un EPCI qu’à un autre établissement public.
  2. Maintenir une liste collaborative des PRADA, puisqu’on sait que certains ne sont pas répertoriés par la CADA.

Le répertoire de l’organisation de l’état est aussi plus ou moins hiérarchique, s’appuyer sur cette hiérarchie serait sûrement une option.

De même pour l’organisation territoriale, les différentes strates (régions, départements, EPCI/syndicats, communes) aurait du sens.

Ce n’est pas le plus compliqué, ce qui me semble plus compliqué c’est comment rendre ça ensuite au niveau interface ?

Je vois que sur MaDada, on peut rajouter les adresses mail des structures qui manquent.
Mais de quelle adresse s’agit-il? Générique, direction, Prada?

Sinon comment intégrer toutes les structures qui manquent et notamment les sociétés qui ont une mission de service public? (transport, eau,…)

Et enfin (et j’arrête pour aujourd’hui), j’imagine que le mieux est que tout passe par ici et non plus par les différents outils mis à dispo par 0uvre Boîte, non? Y a quand même des outils utiles sur le site.

Je dirais Prada si possible mais l’adresse générique conviendra si la demande est transférée si elle est envoyée au mauvais destinataire comme le prévoit la loi. D’un point de vue technique, chaque demande génère une adresse mail unique à laquelle d’autres personnes que le destinataire peuvent répondre ce qui publie les réponses.

On pourrait imaginer une première entrée par thématique car il me semble que dans le maquis administratif la première difficulté c’est de savoir à qui adresser la demande.
La première demande à faire ensuite pour chaque structure serait de communiquer le répertoire des données produites comme le stipule la loi mais à ma connaissance très peu d’administration en publie un.

Bonjour,
Je suis d’accord pour ajouter les SDIS mais après une première recherche je trouve bien une liste avec quelques coordonnées mais pas de mails de contact. Est-ce que vous auriez ça sous la main ?