Lancement de la saison2 d'OpenDataLocale - Appel à Candidature

opendatalocale
odf

(jmbourgogne) #1

OpenDataFrance a le plaisir d’annoncer le lancement de la saison 2 du programme d’action OpenDataLocale qui consiste à déployer à l’échelle nationale les dispositifs d’accompagnement des collectivités à l’open data.

Après la préfiguration et l’expérimentation des dispositifs de soutien open data durant la période 2017-2018, le temps est venu du changement à l’échelle. L’objectif collectif est de passer de quelques 343 collectivités actuellement ouvertes à plus de 2 000 à l’horizon d’octobre 2020.

Toutes les collectivités qui souhaitent proposer une accompagnement open data local aux petites et moyennes structures dans leur champ de compétence sont invitées à rejoindre l’équipe nationale OpenDataLocale2. Elles bénéficieront du soutien et de l’animation d’OpenDataFrance et d’une bonne visibilité nationale.

Le programme et l’Appel à Candidature sont publiés sur le site d’opendatafrance. Il est ouvert jusqu’au 1 décembre pour une annonce officielle le 5 décembre à Lyon dans le cadre du Forum des Interconnectés.

Je suis à votre disposition pour tout renseignement et j’espère avoir le plaisir de vous compter prochainement dans la team OpenDataLocale#2.

J’ouvre à cet effet une catégorie pour tous les échanges et la construction du programme ODL#2.


(Hedda) #2

Quel est l’ordre de la contribution pour les collectivités candidates.


(jmbourgogne) #3

La mission des Animateurs Territoriaux des Données (ATD) est d’accompagner les collectivités locales de petite taille dans leur démarche d’ouverture. Les ATD doivent donc s’engager à formaliser une offre d’accompagnement et la mettre en oeuvre durant la saison 2.
L’offre peut être constituée de différents modules :

  • animation locale (communication et stimulation des acteurs publics locaux, sensibilisation)
  • formation des collectivités
  • soutien rapproché (coaching)
  • hébergement des données sur une plateforme mutualisée
  • développement/mise à disposition d’outils de production et normalisation

Chacun de ces modules nécessite l’affectation de ressources.

  • A minima, des ressources humaines internes pour la pilotage de l’offre
  • Des ressources humaine internes ou externes pour les prestations de service
  • Des ressources financières pour les prestations de service externes

A titre d’exemple, une offre d’animation et de formation minimale à l’échelle d’un EPCI, sans hébergement (l’hébergement est donc proposée par un autre acteur : départemental, régional ou national), peut-être estimée à 1/5 ETP par an.
Une offre plus étoffée, incluant l’hébergement de données sur une plateforme mutualisée locale, nécessite au minimum un 1/2 ETP par an, plus les coûts liés à la mise à disposition du portail dédié.
Une offre riche d’animation, incluant des interventions de coaching pour les collectivités les plus en difficulté, la mise en oeuvre de dispositifs de soutien à la co-production de données, à l’appropriation et à la réutilisation des données, peut demander l’affectation d’une personne à temps complet et des moyens financiers conséquents pour payer les éventuels prestataires.