La fin des recensements

Le Royaume-Uni, suivant en cela l’exemple de plusieurs autres pays, a décidé de ne plus réaliser de recensement mais de s’appuyer sur les données que possèdent les services de l’État sur les citoyens ainsi que sur les autres traces que laissent les individus (ex : géolocalisation grâce à la téléphonie mobile).

Un sacré changement de paradigme dans la statistique publique !

1 Like