Datasprint : Traces de soldats

événement
archives
culture
éducation
humanités-numériques

(Julien Benedetti) #1

Le réseau Canopé organise un datasprint autour de données sur les poilus. Les enseignants sont invités à faire travailler leurs classes à la réalisation de visualisation à partir de données sur l’histoire des poilus déjà en ligne ou à aller chercher dans des services d’archives pour créer des set de données.

Une initiative qui couple donc à la fois l’utilisation de jeux en Open Data, de la réalisation de visualisation mais aussi de la création collective de jeux de données, pour au final une appropriation des enjeux mémoriels.


(Joël Gombin) #2

Excellent ! Ça donne envie de faire des dataviz au poil :wink:


(Thomas Vroylandt) #3

Ce serait bien d’avoir la base Mémoire des Hommes (au moins sur la 1GM) en Open data pour ça… Que de choses à faire à partir de là !


(Julien Benedetti) #4

La base Mémoire des Hommes n’est pas en Open Data puisqu’il y a un accès payant en cas de réutilisation commerciale mais l’accès est gratuit pour les autres réutilisations.

Bien que je déplore aussi la limitation (notamment facturer une indexation collaborative), les licences permettent une utilisation pour les chercheurs ou ici dans le cadre du datasprint.

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/article.php?laref=74&titre=modalites-de-reutilisation-d-informations-publiques


(Karl Pineau) #5

Je signale que les données de Testaments de Poilus sont en open data par contre :slight_smile:
https://testaments-de-poilus.huma-num.fr


(Julien Benedetti) #6

merci @KarlPineau pour ce rappel, voici d’ailleurs les échanges à ce sujet pour ceux qui les auraient loupés.


(Thomas Vroylandt) #7

Sur Mémoires des Hommes, en cas de réutilisation non-commerciale, ils fournissent la base de données ?


(Julien Benedetti) #8

Comme indiqué sur la page que j’ai mis en lien en fait il n’y pas d’autre choix possible. La loi l’impose.


(Thomas Vroylandt) #9

Merci. En fait ma question portait sur le après la signature d’une licence gratuite.
De ce que je comprends cela s’applique principalement aux images.

Je voulais savoir si il était possible de récupérer une base structurée ?


(Julien Benedetti) #10

De la même façon les indexations de documents dans des champs sont aussi dans le périmètre de l’accès aux documents administratifs donc aucune raison légale de refuser. Il n’est pas reconnu d’originalité de l’œuvre donc pas de propriété intellectuelle.

Sans doute un coup à tenter !