Choisir une licence pour ses données de recherche

Un guide plutôt bien fait pour choisir une licence sous laquelle mettre ses données de recherche.
À noter que, s’agissant d’un texte anglais, il ne prend pas en compte le fait que, théoriquement, les données de recherche produites dans le cadre de la recherche publique française - et donc soumises au régime de la loi Lemaire - devraient choisir entre Licence ouverte et ODbL, ce qui réduit le choix :wink:

http://www.dcc.ac.uk/resources/how-guides/license-research-data

2 Likes