Articulation entre GéoPortail / Plateforme OpenData / Site institutionnel

Bonjour,

Es-ce qu’il y a des réflexions existantes (bonnes et mauvaises pratiques) autour de l’articulation entre GéoPortail / Plateforme OpenData / Site institutionnel ?

Merci beaucoup.

Bonjour Vanda et bienvenue sur ce Forum

En Région Provence Alpes Côte d’Azur, le choix a été fait dès 2016 de développer une plateforme mutualisée de données ouvertes, géographiques et intelligentes en partenariat avec le Centre Régional pour l’Information Géographique en Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Ce projet innovant s’inscrit dans la continuité des programmes ambitieux d’accompagnement à la production et la réutilisation de données portés par la Région Sud depuis plusieurs années.

https://www.datasud.fr/ en résumé

  • 130 producteurs de données sont partenaires utilisateurs de DataSud,*
  • Plus de 1500 jeux de données sont aujourd’hui disponibles dans des thématiques très diverses,
  • Plus d’une quarantaine de réutilisations sont d’ores et déjà déclarées dans DataSud
  • DataSud peut stocker à ce jour 15 téraoctets de données dans le cloud souverain,*
  • Intégralement développé à partir de technologiques et langages Open Source, le code source de l’infrastructure de données est reversé et maintenu sur une forge collaborative.

Datasud est le résultat d’une commande publique :

Nous avons été sollicité à plusieurs reprises par des territoires métropolitains et hors métropole pour témoigner de notre expérience mais il n’existe pas à ma connaissance de réflexions partagées sur l’articulation entre Geoportail et plateforme Opendata. A voir peut-être du coté d’Open Data France.

Dans tous les cas, votre message permettra à d’autres membres de Team Opendata de signaler leur souhait d’échanger sur leurs pratiques, les avantages et les points de vigilance à avoir dans le cadre de l’administration d’une Infrastructure de données géographiques et ouvertes.

Bien cordialement
Pauline Asselin

Bonjour Pauline,

Merci pour votre réponse. Ce projet innovant est une très belle initiative.
Effectivement nous sommes en train de poser des questions autour des portails géographique, open data et site institutionnel. Comment guider l’utilisateur ? Où se trouve la donnée la plus fraîche en sachant que la même donnée peut être publiée en différent format sur les différents sites ? On est très preneur du coup pour les retours d’expériences concernant ce sujet.
Merci encore,
Vanda

Bonjour Vanda, bienvenue en effet !

La question que vous posez est très pertinente, et récurrente chez nos clients. Je pense qu’aujourd’hui il n’y a pas un modèle stabilisé, mais plutôt des modèles. Certains s’orientent en effet plutôt vers la convergence entre les approches open data et SIG, comme l’illustre l’exemple de DataSud ou celui de la plateforme data du Grand Lyon. Certains vont même un peu plus loin, à l’instar du portail Ideo/Ternum.
Dans de nombreux autres cas les approches peuvent être distinctes. Cela dépend beaucoup de l’historique du projet open data, de son portage, de ses moyens…
En-deça de ce niveau stratégique, on peut aussi s’intéresser au sujet de manière très pragmatique. @CharlesNepote conseille souvent d’apporter la donnée à l’utilisateur plutôt que d’amener l’utilisateur à la donnée, par exemple en embeddant les données directement sur les pages concernées du site institutionnel (par exemple les données sur les prénoms des nouveaux-nés sur la page de l’état-civil de la ville).
Pour aller encore plus loin dans cette logique on peut aussi réfléchir aux interfaces, par exemple à travers la notion de « conciergerie de données »… nous travaillons actuellement à un prototype avec DataSud, précisément.

À votre disposition pour en discuter plus avant !

2 Likes

Bonjour,

Merci joel pour la publicité pour idéobfc :wink: et Bienvenue à Vanda !

Notre nouvelle plateforme utilise désormais la même solution que datasud, c’est tout l’avantage de mutualiser !

De notre point de vue, nous maximisons les remontées de fiches automatiques (pratiques de moissonnage). Cela permet à utilisateur de trouver la donnée qu’il cherche peu importe le portail qu’il utilise.
Concrètement, par exemple, les données de la DREAL BFC sont « remontées » sur data.gouv.fr automatiquement par notre portail. C’est pour « le régional vers le national ».

Nous allons également reproduire ce qu’à mis en place datasud, avec des partenaires locaux, une interface de recherche en marque blanche : dont voici un exemple avec la Commune de Digne les Bains.
C’est le côté descendant, « du régional vers le local ». La collectivité utilise un outil / plateforme mutualisée, et peut donc se concentrer sur l’ouverture des données, et le valoriser dans sa « propre communication », charte.

Pour le Géoportail, ca serait plutôt à l’IGN de se prononcer, mais je n’ai pas non plus connaissance d’une mise en place une articulation avec des portails régionaux (opendata ou plateforme géo’) pour cet outil.
Le géoportail valorise surtout des données nationales, produites des organisations nationales.
Il y a cependant un MAIS, car l’IGN travaille une géoplateforme à gouvernance ouverte, qui va justement s’articuler avec les plateformes territoriales.

Il y a également des réflexions dans le groupe de travail open data de l’Association Francaise pour l’Information Géographique (AFIGEO), en poursuite à un premier guide Opendate et Info’ Géo’.

Je vais revenir brièvement à notre outil en Bourgogne-Franche-Comté, qui s’appelle le portail de la donnée et de la connaissance, dont la mission principale est de valoriser et diffuser les données (ouvertes ou non), documents, rapports d’étude, producteurs de connaissance notamment les observatoires, et des cartes produites concernant notre belle région.
C’est l’ambition de nos pilotes et financeurs, et nous commençons à relever le défi (d’où l’importance de se baser sur la notion de moissonnage, et valoriser les données où elles sont produites et de dépasser la logique de silôt de données.

Je vous invite donc à contacter l’AFIGEO pour avoir quelques détails sur ses prochaines actions.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas.