À qui demander le(s) jeu(x) de données des ravitaillement de communes en eau potable

opendata

(Thomas Parisot) #1

Hello,

Avec un collectif on travaille sur la question de l’eau potable, des projections dans le temps du niveau des nappes phréatiques et de la rupture d’eau potable dans les communes de France.

Le Doubs ravitaille des dizaines de communes en eau potable quand l’eau ne coule plus dans les robinets. En lisant cette page du Département du Doubs, je me dis que la donnée du nombre de camions/litres/ravitaillements pour quelle(s) commune(s) est consigné quelque part. Et dans chaque Département/Région.

Je n’ai pas trouvé cette information publiquement donc j’aimerais la demander.
Quelqu’un a une idée du service/des personnes à qui demander ces informations ?

Merci d’avance :slight_smile:


(Joël Gombin) #2

Bonjour @oncletom, je ne connais pas en détail le sujet complexe de la répartition des compétences en matière d’eau, mais je pense qu’en première intention je solliciterais les DREAL sur le sujet.


(Dalbin Sylvie) #3

Bonjour @oncletom
On peut citer aussi : EauFrance, le service public d’info sur l’eau
https://www.eaufrance.fr/ ; et l’observatoire national des services d’eau et d’assainissement consolide des données - http://www.services.eaufrance.fr/donnees/telechargement
A+ SD


(Christian Quest) #4

Salut Thomas,

L’eau est gérée en France à deux niveaux:

  • la production et distribution d’eau potable (une question de santé)
  • la gestion du milieu naturel et donc l’assainissement des eaux usées (une question d’environnement)

Ici, il s’agit d’eau potable, donc destinée à la consommation humaine, c’est géré au niveau national par la Direction Générale de la Santé. La DGS gère aussi: les eaux de baignade, les eaux thermales.

Est-ce géré localement par les ARS (Agences Régionales de Santé) ? Ce sont elles qui s’occupent par exemple des points de captage et de leurs zones de protection. Les préfectures sont sûrement dans la boucle pour ce genre de choses.

Pour la partie assainissement, milieu naturel, ça dépend de l’environnement et là se sera plutôt la DREAL qui aura localement des infos.


#5

Cette discussion entre EauFrance, CDRCaptages, Christian et moi est interessante à propos des captages d’eau potable

On y apprend que la précision ne devrait pas être au rendez-vous, et nous ne parlons que d’infrastructures statiques.
Pour des volumes produits ou distribués, c’est une autre paire de manche.

A ce niveau, l’article 179 de la Loi de Transition écologique, modifiant le code de l’énergie aurait aussi dû prévoir les mêmes disposition de libération de données dynamiques (conso/prod) pour le code de l’environnement
Y a-t-il un pilote dans cet avion ?